Déjeuner rencontre, 11 décembre 2007

Peuplade.fr, la vie de quartier réinventée

Marianne Ruelle se définit comme une femme de challenge, passionnée par le lien social. Elle a trouvé en Peuplade la bonne façon de concilier ces deux traits de caractère en s’engageant bénévolement dans l’animation sur Marseille de ce site plutôt étonnant. Drôle de façon en effet de rencontrer ses voisins de quartier en allant se connecter sur Internet !

peupladelogo.pngPeuplade.fr a été créé par trois garçons ingénieux (un informaticien, un avocat et un sociologue) désireux de « donner à la société et à l’économie un visage plus humain ». Dénommés « les Ingénieurs Sociaux », ils lancent l’expérience en 2003 à Paris, dans le XVIIe arrondissement, avant de l’étendre à Grenoble, puis Marseille.

Entièrement gratuit d’accès (son financement s’effectue grâce aux partenaires – villes, associations ou entreprises – qui adhèrent à la démarche), ce site communautaire héberge aujourd’hui 90 000 voisins, un millier de peuplades et plus de 700 rendez-vous programmés chaque mois ! Sur Marseille intra-muros, 1 600 inscrits échangent régulièrement services, infos et bons tuyaux. Une ballade dans les Calanques, un pot d’accueil des nouveaux arrivants au Panier, un dépannage informatique contre une garde d’enfants… toutes les initiatives sont les bienvenues.

Toute personne qui le souhaite peut s’inscrire avec un pseudo et créer une peuplade (selon des critères de proximité géographique ou d’intérêts partagés). Les femmes sont plus nombreuses que les hommes sur le site marseillais, sur lequel elles peuvent laisser libre cours à leur créativité (dans l’écriture et l’illustration), leur sens de l’organisation ou leur capacité d’ouverture à l’autre. Marianne Ruelle donne elle-même beaucoup de son temps pour lancer de nouvelles idées, ou provoquer des discussions. Car dans Peuplade, on échange beaucoup, on se dispute parfois. Normal, c’est le peuple qui s’y exprime !

Publicités

Leave a comment »

Faites chauffer les PDA!

A l’actualité des Elles cette semaine?

Apéro co-working girls ? Des professionnelles qui bougent ensemble à Marseille
Sur proposition d’Axelle Benaich de la Fing, nous participons lundi 10 à la Bo[a]te, à un apéro – découverte ouvert à chaque fille développant une activité en lien avec le multimédia, les nouvelles technologies et usages associés. Pour moi, une premiere fois dans ce groupe qui s’est constitué il y a peu mais qui est animé avec dynamisme par Axelle.
Objectif :se se rencontrer de manière informelle tout en construisant de vrais liens, par la connaissance précise et mise à jour des activités de chacune.
A suivre, donc…

Et aussi, n’oubliez pas la rencontre des Elles avec Marianne Ruelle de Peuplade avec laquelle nous échangerons sur ces nouveaux usages que sont les réseaux de proximité… Loin de facebook…? et pourtant…
ATTENTION, les deux rencontres sont réservées aux professionnelles et sur inscription sur le site de la Bo[a]te

Comments (3) »

Les Elles invitent les Média girls

Sujet : les femmes au travail !

Le 30 octobre dernier, Les Elles du numérique ont accueilli à la B[O]ATE la 12e édition des soirées des Média girls.

Animée par l’infatigable Karine Boissière, une rencontre-débat a été organisée avec Anne-Marie Daune-Richard, sociologue chargée de recherche au CNRS depuis 1980 sur la question de la femme au travail. Chiffres à l’appui, Anne-Marie a fait un état des lieux assez complet sur l’égalité homme/femme, les métiers « sexués », le rôle de l’école, le partage des tâches domestiques, l’organisation du couple, l’intermittence au foyer, le modèle suédois de contrat entre les sexes…

Après le débat, l’indispensable pause gustative avec le sympathique buffet de Catering, et le Zapping Média Girls : cinq minutes chrono pour se présenter aux autres, ses projets, ses envies, ses compétences… L’occasion de découvrir des profils très variés, des métiers inconnus, des talents croustillants…

En conclusion, une très chouette soirée réunissant tous les ingrédients de la réussite : du fond, de la forme, des échanges, et des perspectives nouvelles ! On en redemande…

 

::: A PROPOS DU RESEAU MEDIA GIRLS :::

MEDIA GIRLS est un réseau informel des filles du monde de la communication. Des profils variés de filles qui travaillent ou souhaitent travailler dans les métiers de la communication, art, déco, design, culture, nouvelles technologies et MEDIAS… se réunissent pour rencontrer de nouvelles personnes dans le but de constituer de nouvelles collaborations professionnelles.

Thèmes des dernières éditions : « La Parole Positive » par Marie-Jeanne Brickler, « L’éco conception » par Béatrice Tonini, chargée de communication pour l’ADEME, « Le relooking », « Les techniques de créativité ».

 

::: EN SAVOIR PLUS SUR L’INVITEE :::

Anne-Marie DAUNE-RICHARD, Sociologue, chargée de recherche au CNRS (Laboratoire d’économie et sociologie du travail, 35 avenue Jules Ferry, F- 13626 Aix-en-Provence Cedex 01, daune@univmed.fr).

Ses recherches portent sur la division sexuelle du travail et la conceptualisation des rapports sociaux entre les sexes. Elle mène des comparaisons internationales sur la relation, différente pour les hommes et pour les femmes, entre travail, protection sociale et citoyenneté.

Parmi ses publications récentes :

– Hommes et femmes devant le travail et l’emploi. In Blöss T. (ed)
– La dialectique des rapports hommes-femmes : PUF, 2001. p. 127-150.

– Les femmes et la société salariale : France, Royaume-Uni, Suède, Travail et emploi, 100, 2004. P. 69-84.

– Qualification et salaires : une lecture sexuée, in V. Martin (ed.)
– Au-delà d’un monde gris flanelle. Les espaces économiques au regard du genre, Ed. Euromed, 2006.P. 38-47.

Comments (1) »

Première soirée des Elles au Comptoir de la Bo[a]te

Le 28 juin dernier, les Elles ont repris le collier (de perles…) pour une rencontre informelle placée sous le signe de la créativité.

Des Elles de la première heure (mais toujours fraîches !) ont accueilli de nouvelles venues pour leur présenter l’association et ses actions :

  • dès la rentrée de septembre, des déjeuners-rencontres mensuels seront mis en place pour partager l’expérience de professionnel(le)s des TIC et des médias de la région ;
  • des soirées ouvertes à toutes et à tous permettront de découvrir tous les deux mois des initiatives ou des projets innovants utilisant le numérique à différents niveaux (objet central ou simple support technologique), suivis d’une dégustation de quelques mets et breuvages goûteux ;
  • et bien sûr la possibilité, en tant qu’adhérente, d’intégrer un réseau pragmatique et convivial pour s’échanger les bons tuyaux, tisser des relations privilégiées basées sur l’entreaide et la mutualisation, et faire avancer la réflexion sur le secteur des TIC et la place des femmes.

Une dynamique de réseau s’est spontanément mise en place entre les participantes, la variété des profils et des motivations suscitant des connexions immédiates : recherche d’un nouveau lieu de travail, proposition d’intervention dans une émission de radio, croisement des contacts… Deux autres réseaux de femmes étaient représentés, Mediagirls et Entrepreneurielles, avec la volonté affichée de croiser les activités et de s’informer mutuellement. Il va y avoir du monde aux prochaines rencontres !

Créations numériques sur le vif

dvlife_sixties.jpgJean-Paul Nogues et Emmanuelle Sarrouy ont ensuite rejoint les troupes pour présenter leur projet « DV Life » : moments d’intimité ou scènes de la vie quotidienne, coups de cœur ou événements, sont fixé par la caméra mini DV de ces deux professionnels de l’image qui partagent tout à la fois la passion de la vidéo et leur vie. 3 minutes de film en sortent à chaque fois, avec comme figure imposée une production par mois mise en ligne sur leur site Nog’s & Ma Nue, soit à ce jour 60 DV Life. Une sorte d’album photos vivant conçu pour les amis, qui met à nu deux personnalités, deux recherches créatives, une intimité révélée au plus grand nombre… Tout le paradoxe des artistes finalement, et on aime ça !

millefleurs.jpgLa dernière partie de soirée a été consacrée à une autre forme de création, culinaire celle-là : les bouchées parfumées aux mélanges audacieux du Millefleurs, traiteur d’un nouveau genre sur la région, ont comblé toutes les papilles. Au menu : rondelles de millefeuille, artichaut et poulet aux olives ; riz au safran et rougets aux baies roses, crousti-fondant au rougail de fleurs de banane ; fondant au chocolat avec son pop corn au basilic thaï… et l’inimitable cocktail mangue/framboise/mélisse…

Qu’est-ce qu’il se passe maintenant ?

Cette rencontre pré-estivale a donné le ton. Rendez-vous est pris à la rentrée pour toutes celles qui souhaitent conjuguer l’innovation au féminin et mettre en commun leurs projets et leur désir de fabriquer du sens ensemble.

D’ici là, n’hésitez pas à laisser un petit mot sur ce blog. Gardons le contact !

Leave a comment »

Culture, internet et communication

Le portail « culture et communication » interroge depuis quelques semaines les relation entre l’art et le web.
Avec le dossier“Communication multimédia et agents culturels” il identifie différentes stratégies de communication en ligne et le site ouvre le débat sur la vocation du site Internet d’une structure culturelle.
Ce qui nous plait aussi : le site est une création d’Aude Mathey, actuellement responsable communication de Togeth’art et co-ordinatrice de projet pour Hysteresis et qui s’apprête à publier un essai intitulé “Le musée virtuel : quel avenir pour la culture numérique ?” aux éditions Le Manuscrit, collection “Essais et découvertes”. A suivre….

Comments (1) »

Au menu, le programme

Le 4 juin, déjeuner de travail, le bureau des Elles mitonne un programme aux petites oignons pour ses adhérentes….

Leave a comment »

Où sont les femmes?

On attendait une secretaire d’état du Droit des femmes, on a un Ministre. Les attributions du gouvernement ont été précisées par décret le 30 mai, et c’est la que tombe le couperet. Xavier Bertrand, ministre du travail, des relations sociales et de la solidarité, est « compétent » en matière de droits des femmes, de parité et d’égalité professionnelle.
Vous avez dit parité?

Leave a comment »